06 April 2009

Hermé a été fermé / Hermé was closed.

IL Y A BEAUCOUP D’ERREURS DANS CE PARAGRAPHE. Je le sais. N’hésitez pas à corrige-moi ! Je suis très curieuse de le relire quand j’aurai fini avec mon programme. English translation below.

Une petite histoire. Quand j’étais à paris l’été dernier, j’ai fait une liste de pâtisseries que j’ai voulu de visiter. Et je les ai visitées tous. Ladurée, Lenôtre, Gérard Mulot, Sadaharu Aoki, Dalloyau, etc.

Je mangerais des sandwiches peu cher de Monoprix ou des barres de noix de Costco que j’ai amenées des États-Unis pour pouvoir avoir les moyens d’acheter 5 ou 6 euros pour un dessert aux ces pâtisseries.

J’ai eu besoin de les goûter tous. Quelquefois c’était justement un macaron, quelquefois c’était un morceau de chocolat, et quelquefois c’était une tranche de gâteaux ! Ce n’était pas beaucoup parce que je pouvais seulement manger un peu, mais tout ce que c’était, j’étais dans le nuage 9 n’import quand je suis entrée dans une pâtisserie.

Et j’avais gardé un magasin pour le dernier. Pierre Hermé. La fin, étant la dernière semaine de juillet. Et laquelle le commencement les vacances d’août.

Au case ou vous ne sauriez pas, tout le monde a Paris s’enfuit a la plage dans le sud pour un dernier au revoir a l’été avant le commencement d’école. Et quand ils s’enfuient, ils s’enfuient sérieusement. Comme dans le sens de fermer pour deux semaines.

J’allais passer mon dernier jour a Paris par dit « au revoir » aux toutes les choses que j’aime par se promener, et bien sur acheter une pâtisserie du dernier arrêt dans ma liste de pâtisseries : Pierre Hermé.

L’excitation montant, je me suis promenée jusqu'à je suis arrivée a Pierre Hermé. Et j’ai remarqué qu’il a été noir. Et sombre. Et fermé. Fermé jusqu'à le milieu d’août.

J’allais être en Suisse et au Texas avant ils rouvraient ! Fermé, fermé, fermé. J’allais partir la France sans goûter un macaron bien-aimé.

Mon excuse pour sauter plusieurs musées et des sites touristiques importants étais « la prochaine fois » parce que je savais que un jour je me trouverais encore a paris et ce n’était pas grave si je les manquais au cet instant-la. Mais en debout devant Pierre Hermé, c’est ce qui m’ai vivrée activement par ces trois mots. J’étais déterminée de rentrer en France, parce qu’il n’était pas aucune chose décontractée, c’était Pierre Hermé !

Et donc, j’ai créé ce blog. Poursuivi mes passions.

Et, aujourd’hui, j’ai reçu un émail. Un émail d’acceptation dans le programme assistants d’anglais en France. J’aurai 8 mois de rendre visiter Monsieur Hermé autant que je le veux. J’aurai 8 mois de rendre visiter tous les gens que j’aime. J’aurai 8 mois de finir ce que j’ai commence dans seulement trois semaines. 8 mois de me plonger dans la lange. J’aurai 8 mois d’acheter des Biscuits Roses de Reims sans peur de manquer des biscuits ! Et 8 mois de poursuivre mon pas si secret rêve d’être un apprentissage à la pâtisserie. 8 mois de décider si je voulais rester en France pour plus de 8 mois. 8 mois de rendre visiter les gens que j’aime en Italie et en suisse.

8 mois de rien sauf pour le bonheur. Le nord-est de paris dans la région de Rouen. Pas nécessairement la ville, mais dans la région.

--------------------

A little story. When I was in Paris last summer, I made a list of all the pâtisseries I wanted to visit. And I hit them all. Ladurée, Lenôtre, Gérard Mulot, Sadaharu Aoki, Dalloyau, etc.

I’d eat cheap sandwiches from Monoprix or the healthy nut bars from Costco that I’d lugged from America in order to be able to pay 5 or 7 euro for a dessert at these pastry shops.

I had to have a taste of them all. Sometimes it was just 1 macaron, sometimes it was a piece of chocolate, and sometimes it was a slice of cake! It was never a lot because I could only eat so much, but whatever it was, I was on cloud 9 anytime I entered a pastry shop.

And I had saved one shop for the end. Pierre Hermé. The end being the last week of July. Which was the beginning of the August holidays.

In case you didn’t know, everyone in Paris flees to the beaches in the south for one last goodbye to summer before school starts. And when they flee, they flee seriously. As in, shutting down for about 2 weeks.

I was going to spend my last day in Paris saying goodbye to all the things I loved by walking around, and of course buy a pastry from the last stop on my pastry list: Pierre Hermé.

Excitement building, I leisurely walked until I arrived at Pierre Hermé. And noticed it was black. And dark. And closed. Closed until the middle of August. I was going to be in Switzerland and then back in Texas before they reopened. Closed closed closed. I was going to leave France without trying a beloved macaron.

My excuse for skipping several museums and important touristy sites was la prochaine fois (the next time) because I knew one day I'd find myself in Paris again and so it didn't matter if I missed them at the time, but standing in front of a closed Pierre Hermé is what really made me actively live by those 3 magical words. I was determined to come back to France. Because this was no casual matter, this was Pierre Hermé!

And I made this blog. Pursued my passions.

And, today, I got an email. An email of acceptance into the French Assistantship program. I will have 8 months to visit Mr. Hermé as much as I want to. I'll have 8 months to spend visiting all the people I love. I'll have 8 months to finish what I started in only 3 weeks. 8 months to immerse myself in the language. I'll have 8 months to buy Biscuits Roses de Reims without fear of them running out. And 8 months to pursue my not-so-secret dream of securing an apprenticeship/internship/job at a patisserie. 8 months to decide if I want to stay in France for more than 8 months. 8 months to visit people i love in italy and switzerland.

8 months of nothing of happiness. Northwest of Paris in the Rouen area. Not necessarily the city, but in the region.

A translation of this post to come later. But I won't be able to finish it by tonight, and I really wanted this post to have today's date, so it will be up later.

2 comments:

pvill said...

<3 SO EXCITED FOR YOU!!!!!!!!!!!! :)

cathy said...

I <3 YOU!